Notre histoire

Vestige des débuts de la recherche sur les énergies alternatives au Québec, ce géant de 110 mètres de hauteur a constitué une étape importante dans le développement de l’éolien.

Construite au milieu des années 1980, Éole est la plus haute éolienne à axe vertical au monde. Mise hors fonction depuis 1993, elle ne produit plus d’électricité et elle est maintenant accessible au public.

Le mandat d’Éole Cap-Chat

En plus d’être un lieu de divertissement, le Centre d’interprétation Éole vise à faire connaître au public l’épopée du développement de l’énergie éolienne au Québec et ailleurs dans le monde.

À la transmission des connaissances s’ajoutent la découverte et l’interprétation du site Éole par différentes initiatives et activités. Le site se veut également un pôle culturel de premier plan pour la Gaspésie.